"Nous allons économiser au moins quelques millions d'euros"

LUNDI, 23 MARS 2020, 19:30 - purpleketje
Logo Anderlecht-Online

INTERVIEWS Anderlecht a décidé de relever les défis financiers posés par la crise du coronavirus en mettant une grande partie de ses employés au chômage économique. Les joueurs doivent également contribuer. Il leur a été demandé de renoncer à un salaire mensuel.

Karel Van Eetvelt n'est le CEO d'Anderlecht que depuis quelques semaines, mais il a dû prendre des décisions difficiles immédiatement. "J'avais aussi imaginé mes débuts différemment, mais heureusement je peux compter sur une équipe de personnes compétentes qui veulent en tirer le meilleur parti, même si vous devez prendre des décisions difficiles"

"L'impact du coronavirus est important pour un club comme Anderlecht", déclare Van Eetvelt. "Nous ne pouvons pas jouer de rencontres, ce qui entraîne bien sûr d'énormes pertes. C'est pourquoi nous avons dû ajuster notre structure de coûts. Nous avons lancé un exercice de solidarité dans lequel chacun contribue à l'effort".

Le rôle de Vincent Kompany a été crucial

Une grande partie des salariés d'Anderlecht vont se retrouver au chômage technique. "Nous aurions pu faire la même chose avec les joueurs, mais cela comporte certains risques. C'est pourquoi nous choisissons qu'ils abandonnent temporairement une partie non négligeable de leur salaire". Anderlecht a demandé aux joueurs de renoncer à un salaire mensuel.

"Je suis très heureux que la solidarité soit aussi grande entre les joueurs. Ils se rendent également compte de la gravité de la situation et sont impressionnés par la solidarité dont fait preuve le reste du personnel. Le rôle de Vincent est également crucial à cet égard" 

Avec cette décision, Van Eetvelt et ses collaborateurs anticipent également l'issue incertaine du championnat, tant sur le plan sportif que financier. "Grâce à ces mesures, nous allons économiser au moins quelques millions d'euro"

Source: Sporza



anderlecht-online forum