Vlap: "Le beau jeu est toujours la priorité"

SAMEDI, 19 OCTOBRE 2019, 09:10 - demoniaccrow
Logo Anderlecht-Online

INTERVIEWS Michel Vlap s’est bien acclimaté à Bruxelles qui est très différent de la Frise d’où il vient, il apprend en ce moment le français pour faciliter sa communication avec ses coéquipiers. Il note une grosse différence avec le championnat hollandais : en Belgique on essaie avant tout d’encaisser un goal de moins que l’adversaire tandis qu’en Hollande on essaie d'en marquer un de plus. 
 

Il estime qu’il n’a pas marqué assez pour Anderlecht pour le moment, son objectif est toujours d’arriver à quinze buts en fin de saison. Il a passé une période compliquée car il voulait absolument être décisif.
 
Le montant de son transfert fait que les médias lui mettent une pression assez importante sur les épaules ce qui n’est pas évident à gérer dans une équipe qui pour le moment ne tourne pas rond. Il a compris pourquoi il a dû sortir de l’équipe pendant trois matches, il a d’ailleurs eu une discussion avec Vincent Kompany sur le sujet ce qui l’a soulagé.
 
L’arrivée de Franky Vercauteren fait qu’il y a trois légendes mauves dans le staff à présent, les deux autres étant Pär Zetterberg et Vincent Kompany. Il ne pense pas que cette arrivée changera le style de l’équipe, le beau jeu doit toujours être la priorité dans un club comme Anderlecht. Il faudra juste se montrer plus réaliste et c'est sur ce point que Franky Vercauteren va travailler le plus.
 
L’équipe croit encore en ses chances de participer aux playoffs 1, il reste encore beaucoup de points à récolter dans ce championnat. Il ajoute que le fait que Vincent Kompany sorte sous les huées du public lors de sa dernière blessure ne serait jamais arrivé en Hollande où on respecte les légendes.
 
Il a soutenu Frank Arnesen quand il a été viré, il lui a d’ailleurs envoyé un message dans ce but. Il est arrivé à Anderlecht par la cellule scoutisme du Danois ce qui fait qu’il avait des atomes crochus avec lui.
 
Il conclut en disant qu’il ne pense pas encore à l’équipe nationale des Pays-Bas, il veut d’abord s’imposer à Anderlecht. Il est très enthousiaste concernant la qualité de son équipe nationale qu’il voit très forte dans quelques années.

Source: La Dernière Heure (Yves Taildeman)



anderlecht-online forum