Anderlecht abandonne une partie de ses fans

MARDI, 11 FÉVRIER 2020, 22:55 - purpleketje
Logo Anderlecht-Online

SITE - OPINIONS A notre grande surprise, le RSC Anderlecht a décidé d'accepter sans broncher la sanction de l'Union belge d'un match à huis-clos partiel.  Par cette décision, la direction du Sporting punit sévèrement des centaines de supporters qui condamnent totalement l'acte inconscient d'une personne présente dans le bloc Nord lors du Topper contre Bruges. 

Anderlecht a décidé d’accepter la sanction et sera donc privé d’une partie de ses fans pour la réception de Zulte Waregem le 7 mars prochain.  

Sans aller en appel et défendre nos intérêts, Anderlecht abandonne des fidèles supporters innocents qui n'ont rien à voir avec cet incident regrettable. C'est évident plus facile de baisser son pantalon face à l'union belge que d'identifier le fauteur de troubles ou plaider pour une sanction réduite qui viserait un bloc précis du stade. Au lieu de cela, on pénalise non seulement les 4 blocs debout mais également des places assises comme le N0, N5 et N6. 

Par défaut de prévoyance, manque d'organisation et laxisme, le club est également responsable des ces actes inadmissibles qui n'ont pas leur place dans un stade. 

On peut aussi se demander à quoi sert le Fan Board sinon à régler des problèmes de rencontres en déplacement qui concernent au maximum 1.000 supporters. il serait peut-être temps de revoir le fonctionnement de ces réunions où seulement 6 représentants de clubs de supporters ont droit à la parole. Où est le dialogue avec les 20.000 fans du Parc Astrid ? 

Anderlecht a connu sa première année sans qualification pour une Coupe d'Europe, et pourrait découvrir d'ici peu les rencontres chatoyantes des PO2, c'est sans doute le "meilleur signal" lancé par Marc Coucke & Co pour motiver un des blocs "ambiance" ... A bon entendeur...

Le communiqué officiel du RSCA :

Le RSC Anderlecht accepte sans réserve la décision de l’URBSFA de fermer les blocs NO à N6 lors du match contre Zulte Waregem du samedi 7 mars à 20.00. Le club accepte également l'amende de 5000 euros.

Cette punition sévère est le résultat de divers incidents qui ont impliqué du matériel pyrotechnique, lors de matchs à domicile et en déplacement, pour lesquels le club a été condamné à chaque fois à une amende.

La sécurité des supporters, des joueurs, des arbitres, des stewards et des collaborateurs des médias et du club doit être garantie à tout moment. C’est pourquoi l’usage de matériel pyrotechnique n’a pas sa place dans un stade de football.  

Le club regrette cependant qu'une majorité soit punie après le mauvais comportement d'une petite minorité.

Le RSCA continue à tout mettre en œuvre pour éviter ce genre d’incidents et de contribuer à une meilleure prise de conscience des dangers des matériaux pyrotechniques.



Source: © Source interne



anderlecht-online forum