L’École des Fans - La prestation des Mauves sous la loupe de Kargamel

LUNDI, 12 AVRIL 2021, 11:10 - kargamel
Anderlecht-Online No Image Found

OPINIONS Kargamel vous propose ses cotations sans complaisance pour le match RSCA - FC Bruges de ce 11/04/2021. N'hésitez pas à les commenter et à nous transmettre les vôtres en cliquant sur « Juge l'équipe » dans la rubrique « Equipe » !

Wellenreuther  7  Même si Timon nous a gratifiés de quelques frayeurs dignes d'Hitchcock avec son jeu au pied parfois proche du désastre, il a fait ce qu'on attend avant tout d'un gardien : Les bons arrêts au bon moment. S'il n'a pas été très sollicité, il a fait le job et apporté sa contribution à la victoire.

Murillo 6 Spectaculaire par moment mais imprécis à d'autres. S'il a globalement dominé Badji, on l'a aussi déjà connu le Panaméen mieux inspiré. Solide défensivement.

Miazga 6,5   Air Force One a livré une bataille aérienne très engagée avec Dost dont il est sorti vainqueur en réduisant le Néerlandais au silence au prix d'un engagement irréprochable.

Cobbaut 6   Elias n'a pas fait dans la dentelle...brugeoise.  Si sa tête au ras des pâquerettes à la suite d'une perte d'équilibre en aura fait sourire plus d'un, elle souligne aussi son dévouement total à la cause collective. Son engagement physique a bien aidé à tenir la baraque derrière. Un peu trop spectateur sur le récital de Lang.

Mykhaylichenko 7   L'Ukrainien a une nouvelle fois labouré son couloir gauche comme un Massey Fergusson. Ce n'est certes pas de la fine mécanique mais ses incessants allers-retours ont permis au Sporting de continuer à respirer quand l'étouffement était proche. Mata n'a en tout cas pas passé l'après-midi la plus la plus reposante de sa carrière.

Trebel   5,5   Moins en vue que ces dernières semaines, il a, à l'évidence, fait l'objet d'un plan anti-Adri. Privé de ballons, d'espace et souvent bousculé par les Brugeois, il n'a pas réussi à poser sa griffe sur la rencontre.

Sambi Lokonga 6 Difficile de noter Sambi. Totalement inconsistant pendant une heure, il aurait dû être remplacé dès la pause mais VK a choisi de sortir Trebel qui faisait à peine mieux. Bien lui en prit. Si sa patate sauve son match, elle rapporte aussi très gros. A retrouvé des couleurs dans la dernière demi-heure.

Nmecha 8   Cette fois, il a marqué un but qui change tout. S'il a été parfois moins adroit sur quelques contrôles en première mi-temps, il a dépensé des trésors d'énergie dans son combat avec les colosses brugeois. Victime d'un nombre incalculable de fautes, il aura constitué le point d'ancrage permettant au Sporting de s'accrocher avant d'émerger.

Ashimeru 5 Disponible et soucieux d'accélérer le jeu, il a parfois confondu la vitesse avec une précipitation génératrice d'imprécisions. Logiquement remplacé.

El Hadj 8 Le lutin mauve a montré qu'il ne craignait pas les géants. Dépositaire de la verticalité du Sporting, il est la tête pensante de l'équipe et il pense vite. Son ouverture sur le but égalisateur était déjà dans les pieds d'Amuzu qu'on en était encore à se demander comment le Sporitng pourrait inscrire un but.
Au-dessus du marché, Anou abat un travail défensif ahurissant. Y a pas à dire, ce gamin est un phénomène.

Verschaeren  5,5 Match très moyen de Yari qui , s'il a fait son boulot, n'a pas réussi à briller dans cette partie. On sait que sa meilleure position n'est pas sur le flanc mais dans l'axe, El Hadj est devenu intouchable. Lui, joue en tout cas pour l'équipe, ce qui le place logiquement au-dessus de Mukairu et Larsen dans l'ordre de priorité.

Amuzu  7,5   Avec cette nouvelle entrée, l'ailier made in Neerpede, se révèle un sacré Joker de Luxe. Son raid digne d'un F16 en mode furtif ponctué d'un service millimétré pour Nmecha était une pure merveille. Le diable a encore remis le couvert quelques minutes plus tard mais Mukairu bien mal inspiré a gâché l'offrande.

Cullen 7 Appelé au jeu en lieu et place de Trebel. Josh a tout de suite repris ses bonnes habitudes : Grinta, simplicité, efficacité. Sa montée au jeu a coïncidé avec l'inversion du cours de la rencontre.

Mukairu  NC  Sa capacité à se débarrasser de ses opposants tout en résistant aux charges est vraiment impressionnante. Ses choix à la conclusion de ses actions sont par contre dramatiques et dignes d'un personnel.

Diaby NC

Homme du match : Nmecha. Un but décisif et un match plein. What else ?
 
Kompany (T1)  9  

La composition initiale était celle qui était attendue, l'animation beaucoup moins.

Privé de la possession par des Brugeois entreprenants et convaincus de leur suprématie, le Sporting n'eut que des miettes à se mettre sous la dent pendant plus d'une heure. Notre entrejeu axial, étouffé physiquement et dans l'impact, ne jouait pas dans la même cour que celle des grands brugeois.

Toutefois, à l'exception du but justement annulé pour un hors-jeu millimétrique, les seuls dangers que Wellenreuther eut à craindre étaient bien ceux de son ombre.
Le Sporting s'accrochait ainsi à son point comme une moule à son rocher.
Peu d'observateurs auraient alors parié ne serait-ce qu'une babelute de Furnes sur une heureuse issue pour nos couleurs. La montée au jeu de Lang allait concrétiser ce sentiment général.
Notre défense, bien trop passive sur l'action, ne pouvait que constater l'étendue du talent du jeune Batave.

 Il n'y avait rien à redire tant nos maigres possessions s'étaient révélées peu inquiétantes.

Pourtant, nos petits soldats ne renonçaient pas et donnaient ce qu'ils avaient ou plus exactement ce qu'ils pouvaient donner tant on percevait que certains d'entre eux étaient tétanisés par l'enjeu ou la peur de mal faire.

VK fit alors ses premiers changements. Cullen pour Trebel et Amuzu pour Ashimeru. Si les joueurs sortants n'avaient pas particulièrement brillé, peu d'observateurs dont votre serviteur, je l'avoue sans honte, étaient convaincus de la pertinence de ces choix. Il est vrai que, jusqu'alors, Sambi proposait si peu, tant offensivement que défensivement, qu'il semblait plus indiqué de l'inviter à prendre sa douche prématurément.

VK, d'un tout autre avis, donnait tout son sens à la citation du regretté Pierre Dac : « Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin ».
Nous connaissons la suite. Les changements opérés allaient non seulement changer l'âme de la rencontre et mais surtout l'épilogue de celle-ci.
Ironiquement, les footballeurs de la Venise du Nord, sans doute trop présomptueux, perdaient naïvement à l'Anderlechtoise :
Beaucoup de possession, peu de danger et une fin de match bâclée alors qu'ils avaient tout en mains.

VK ponctuait ainsi la leçon du jour à l'attention de Philippe Clément, finalement pas aussi modeste qu'on le prétend.
Le Prince pouvait aussi regarder ses détracteurs dans le blanc des yeux avec ce sourire en coin qui lui va si bien et que certains qualifient à tort d'arrogance.
A ce sujet, nous aurons tous, une petite pensée pour les pauvres Staelens et De Boeck, auteurs maladroits de propos qui après avoir semé l'amertume donnent aujourd'hui le sourire à tous les supporters mauves. Merci à eux.

La joie de la direction mauve au coup de sifflet final aura aussi eu son petit effet bien rassurant sur le moral des purple fans. Ils nous ont fait plez sur ce coup.
Que du bonheur !

Pour conclure, gardons-nous bien de sombrer dans l'euphorie ou un triomphalisme mal placé.
Pour l'heure, nous n'avons rien entre les mains. Rien.

Un modeste petit point en terres limbourgeoises reste nécessaire et suffisant.
C'est peu et tellement à la fois.

Tâchons dès lors de ne pas nous prendre les pieds dans le tapis synthétique des trudonnaires et faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que cette ultime rencontre ne soit pas sensible à un coup du sort.
Mettons-nous à l'abri et abordons ce match dès la première minute comme si nous avions 3 buts de retard à combler.
Nous ne devrons sans doute rien attendre d'Ostende qui affrontera le Cercle voisin, sauvé et démobilisé.
VK l'a dit, nous ne devons compter que sur nous-mêmes.

Notre bilan de 15/18 face aux 3 premiers fait en tout cas du Sporting et de loin, l'équipe la plus efficace dans les tops matches.
De quoi donner des idées…
Quand on vous dit qu'il apprend vite…

Alors, encore un petit effort Sporting et un point pour rejoindre la Big Party.
Ce n'est certes pas encore la lune mais l'objectif de la 2me place et la lucrative ligue des champions en perspective nous comblerait déjà de bonheur, n'en déplaise à Hergé.
 
COYM
 
 

Source: © Source interne



anderlecht-online forum