Les humeurs du Bomber. Merci, tout simplement !

MARDI, 6 AVRIL 2021, 09:33 - La Panthère Mauve
Anderlecht-Online No Image Found

SITE - OPINIONS

Des années, oui, cela fait des années qu'on attendait une telle prestation du Sporting. La mémoire est sélective et subjective, mais je pense qu'il faut remonter aux premiers mois de John van den Brom, soit à 2012, pour trouver une rencontre durant laquelle le Sporting a dominé aussi outrageusement un adversaire direct.Tout y était : la manière, la concentration, l'engagement physique, la concrétisation et de superbes buts.



J'ai beaucoup râlé et pesté ces derniers mois. A juste titre, me semble-t-il, car la prestation 5 étoiles d'hier soir ne doit pas faire oublier pour autant les multiples points galvaudés suite à erreurs individuelles et collectives.

Certes, il arrive aux plus grandes équipes de perdre stupidement des points, mais il est beaucoup plus fréquent de les voir arracher une victoire grâce à un exploit individuel ou à une pression continue sur l'adversaire qui amène ce dernier à « craquer » dans les ultimes minutes, voire secondes, d'une rencontre.

Avec un peu plus de concentration et de réalisme, Anderlecht aurait pu flirter avec le sommet du classement et aller titiller le FC Bruges tout en assurant une deuxième place au classement.
J'ai critiqué certaines options de Vincent Kompany et même douté de son projet tant des lendemains qui pleurent succédaient aux trop rares prestations encourageantes.
Le nier serait intellectuellement malhonnête, mais je n'ai jamais descendu Vincent en flammes et j'ai toujours soutenu qu'il fallait attendre la fin de la saison pour dresser un bilan de la mission qui était la sienne.

Suis-je, aujourd'hui, satisfait et rassuré ?

Oui et non à la fois !
Je ne suis pas du genre à bouder mon plaisir. Cela fait une éternité que je n'avais plus été aussi enthousiasmé par une prestation de nos petits Mauves. Les appels téléphoniques et les messages sous formes diverses émanant de plusieurs amis ont plu hier soir. Nous étions tous heureux de se plaisir retrouvé.

Voilà pour le côté rempli du verre, mais mathématiquement, il faudra encore aller chercher 4 points pour être certain d'accéder aux playoffs 1 et ce ne sera pas une promenade de santé en devant affronter Bruges à la maison et Saint-Trond sur son synthétique, même si je pense qu'Ostende pourrait encore perdre quelques plumes au Beerschot.

Bien sûr, la prestation d'hier invite à l'optimisme, mais se farcir les Brugeois sera encore une autre paire de manches et comme l'a souligné Kompany dès hier soir, il faudra veiller à ce que les troupes ne se croient pas devenues invulnérables.

Je vais faire fi de mon éternel pessimisme en proclamant haut et fort que je pense qu'on restera dans le top 4 même si la dernière fois que je me suis laissé aller dans ce sens, c‘était avant le match de coupe contre Genk et vous connaissez la suite.

En réalité, c'est davantage l'avenir à moyen terme qui me préoccupe.

Après moult tâtonnements, l'équipe actuelle me rassure. Les jeunes ont pris de la bouteille, Ashimeru est en mesure de dévoiler ses immenses qualités et l'expérimenté Trebel a (enfin) convaincu tout le monde qu'il était un maillon indispensable dans l'édifice actuel.

Je suis intimement convaincu qu'avec cet effectif, nous pourrions aborder la prochaine saison sous des auspices favorables et retrouver des ambitions dignes du RSCA, car cette équipe, qui a fait ses maladies de jeunesse, regorge de talent et commence à disposer d'automatismes qui la rendent performante. 

Mais, car il y a malheureusement un MAIS, quels joueurs seront encore dans l'effectif dans trois mois ?

Sans Nmecha et Miazga qu'on annonce impossible à conserver, sans Trebel dont le salaire demeure un problème, sans l'un ou l'autre jeune (Sambi ? Verschaeren ? Amuzu ? Aït El Hadj ?), il sera impossible de conserver le niveau enfin atteint et, à supposer qu'ils soient remplacés par des éléments de qualité similaire (ce qui serait à démontrer), il faudra à nouveau repartir d'une feuille (quasiment) blanche.

Que le Sporting termine deuxième ou sixième cette saison importe peu dans un vison à long terme avec le but avoué de refaire d'Anderlecht l'incontestable numéro 1 en Belgique et un honorable outsider européen, mais pouvoir conserver, au moins un certain temps, les meilleurs éléments afin de pouvoir bâtir une équipe constante et performante, voilà le défi de la direction du club.

Ce ne sera évidemment pas chose aisée étant donné l'état des finances, mais sans un minimum de stabilité, tel Sisyphe, contraint à remonter éternellement un rocher au sommet d'une montagne d'où la pierre retombe par son propre poids, Vincent Kompany sera contraint de remettre sans cesse l'ouvrage sur le métier et nous risquons de devoir yattendre longtemps avant de pouvoir assister à nouveau à une victoire aussi éblouissante que celle d'hier.



Source: © Source interne



anderlecht-online forum