"Je n'ai jamais entendu dire que je devais partir"

LUNDI, 21 SEPTEMBRE 2020, 08:01 - La Panthère Mauve
Logo Anderlecht-Online

INTERVIEWS Adrien Trebel est de plus en plus important dans le noyau d'Anderlecht. Cinq titularisations, deux buts et deux passes décisives, quiconque avait prédit il y a quelques mois ces statistiques en aurait fait sourire plus d'un;

Anderlecht espérait se libérer d'un très gros contrat dans le noyau mais en vain. De son côté, le Français n'a pas baissé les bras et a travaillé dur pendant la préparation au point de convaincre Vincent Kompany.

"Les périodes difficiles font partie de nore carrière", raconte Trebel. "J'ai néanmoins continué à travailler. Dans mon coin. Je sais ce que je peux faire et si je peux aider l'équipe avec mes qualités, c'est avec plaisir."

"Si les dirigeants me disent demain que je ferais mieux de partir, je l'accepterai. Mais jusqu'à aujourd'hui, personne ne m'a jamais dit de partir. Pour l'instant, tout va bien. Aussi bien avec la direction qu'avec Kompany"

De la liberté dans son rôle

"Kompany me donne beaucoup de liberté et j'aime ça. Dans ce rôle, je peux tirer plus souvent au but ou faire la dernière passe".

Une douleur au mollet

Avant le match le match, il souffrait d'une douleur au mollet. "Je l'ai senti en première mi-temps, mais après le repos, la gêne avait disparu. Rien de grave, heureusement".

Source: HLN (TLB)



anderlecht-online forum