Jacob: "Anderlecht souffre d’un déséquilibre"

VENDREDI, 31 JUILLET 2020, 09:31 - demoniaccrow
Logo Anderlecht-Online

INTERVIEWS Ariel Jacob, ancien entraîneur mauve, voit deux atouts actuellement à Anderlecht : le premier est que les jeunes ont pris de l’expérience et le deuxième est que l’ossature du noyau A a été conservé mais il s’agira de voir s' il n’y aura pas de déséquilibre comme la saison passée.
 

Le RSCA traîne un déséquilibre depuis plusieurs années selon lui, il en veut pour preuve les difficultés de Yari Verschaeren a retrouvé ses meilleurs sensations. L’absence d’un véritable numéro neuf en pleine forme est aussi un souci.
 
Il y a en effet des points d’interrogation sur les trois attaquants mauves assure l’ancien coach, il pense que la meilleure solution est de vendre Kemar Roofe en faisant le moins de perte possible au niveau financier. Cela permettrait d’acheter un numéro neuf directement disponible et permettra à Antoine Colassin et Landry Dimata de revenir tranquillement à leur niveau de jeu.
 
Il est évident que Landry Dimata et Antoine Colassin connaîtront des hauts et des bas cette saison, le premier à cause de sa longue absence et le second à cause de sa jeunesse. Anderlecht doit aussi faire face à ses besoins de liquidités qui ne correspondent pas toujours avec les besoins de l’équipe.
 
Il est aussi urgent de clarifier les situations d’Hendrik Van Crombrugge (est-il sur le départ ?) et d’Adrien Trebel qui est mit en vitrine afin de le vendre le plus vite possible mais qui prend par la force des choses la place d’un autre joueur.
 
Il salue cependant les travaux effectués avec les jeunes, il reste à bien les encadrer. Le système de jeu prôné par le "process" correspond mieux à l’équipe cette saison que la saison dernière. Il manque toujours de l’efficacité devant le but pour que ce soit optimal. Il ne pense pas que le transfert de Percy Tau résoudra tous les problèmes offensifs.

Source: Sud Presse (Xavier Thirion)



anderlecht-online forum