Les humeurs du Bomber. Le Phénix renaît toujours de ses cendres!

SAMEDI, 7 DÉCEMBRE 2019, 02:04 - Bomber
Logo Anderlecht-Online

OPINIONS

Cela fait très exactement 5 semaines que j’ai publié ma dernière humeur.
Je rassure les nombreux lecteurs qui m’ont écrit pour me demander si j’allais bien ou qui craignaient que j’aie décidé d’arrêter définitivement mes « humeurs », le jour où je mettrai un terme à cette chronique, je ne partirai pas sans prévenir à moins que la grande faucheuse ne vienne m’emporter par surprise.



Pourquoi être demeuré aussi longtemps sans partager mes humeurs avec vous ?
J’éprouvais une immense lassitude due essentiellement à une surcharge professionnelle et à des difficultés d’ordre privé, mais cela ne m’a jamais empêché d’écrire, que du contraire.
Il y avait tout simplement une absence d’envie. Cette envie irrésistible de me mettre face à l’écran et de pianoter sur le clavier (fût-ce à des heures où les honnêtes gens sont généralement dans les bras de Morphée) avait totalement disparu.
A vrai dire, mon imagination fonctionnait au même rythme que celle du jeu anderlechtois et les idées étaient aussi rares que les buts marqués.

Qu’est-ce qui peut bien me motiver à écrire ? Une belle victoire, un exploit européen, un joueur qui a livré une prestation trois étoiles, des erreurs d’arbitrage, l’attitude de l’équipe adverse, l’hostilité de ses supporters, des incidents, le coaching,…
Je peux me montrer élogieux, euphorique, désabusé, caustique, ironique, critique, agressif et même, je le confesse, (un peu) de mauvaise foi, mais je ne voulais pas me borner à démolir le club que j’aime depuis plus de cinquante ans.
Je ne voulais pas me mettre à hurler avec les loups, à casser Vince the Prince, à me moquer de Coucke, à stigmatiser Francky, à critiquer les joueurs et à contester les choix tactiques, mais il était particulièrement malaisé de trouver des raisons, fussent-elles minimes de se réjouir.

Ce jeudi soir, Anderlecht a gagné le match qu’il ne pouvait pas perdre. Nous avons même eu droit à de très bonnes séquences. Kompany a montré qu’il demeurait un des meilleurs défenseurs d’Europe, même si on est en droit de se demander s’il a encore un avenir comme joueur, et Doku a enfin apporté ce que l’on attendait de lui. Luckassen et Sandler m’ont bien plu également, mais Kayembe et Cobbaut furent catastrophiques. Quant aux autres, on peut qualifier leur prestation d’honorable.
Il n’empêche que nous ne sommes pas passés loin d’un énième scénario catastrophe alors que le Sporting contrôlait tranquillement la rencontre.

Le 19 décembre prochain, il faudra donc affronter le club brugeois en quart de finale de la coupe des chips.
Dans des conditions « normales », cette rencontre constituerait Le super gros choc, mais dans la situation actuelle, les Mauves feront figure de petit poucet face à l’ogre brugeois.
Il m’en coûte énormément d’écrire ces mots, mais c’est hélas la triste réalité du moment. En espérant que ce moment ne s’éternise pas trop.
Je pensais, en effet, avoir vécu l’année dernière ma pire saison apocalyptique de supporter ; j’étais loin d’imaginer que celle-ci serait encore être pire.

Il nous faudra donc vaincre des blauw en zwart intrinsèquement plus forts que nous cette saison. Et il faudra y arriver sans Kompany et probablement Chadli sans oublier l’absence de Nasri qui reste qu’on le veuille ou non un footballeur capable d’orienter une rencontre.
Mission impossible ? Certainement pas ! Mission périlleuse, Assurément !
N’en déplaise à Vincent, je pense qu’il faudra jouer de manière hyper réaliste et spéculer sur des contre-attaques. Dans le cadre actuel des forces respectives, vouloir faire le jeu risque de s’assimiler à se faire harakiri. Il faudra dès lors accepter de jouer le rôle de l’outsider même si cela fait mal à notre ego de supporters du plus grand club belge.

We are Anderlecht, mais le Sporting n’est plus ce qu’il était et nous devons l’encaisser à défaut de pouvoir l’accepter.
L’important est que tel le Phénix, le RSCA renaisse de ses cendres pour flamboyer à nouveau dans les stades du royaume et d’Europe.



Source: © Source interne



anderlecht-online forum