Les humeurs des supporters (18)

MERCREDI, 14 AOÛT 2019, 01:57 - Bomber
Logo Anderlecht-Online

OPINIONS

Après quelques jours de pose, revoici les humeurs des supporters.
Eric (48 ans) et ses deux filles, Laly et Olivia, âgées de 14 et et 12 ans, sont supporters du Sporting.
Ils habitent Arlon et doivent donc "se taper" encore plus de kilomètres que moi pour venir assister à un match. 
Déçus par les résultats de la saison dernière, ils ont renoncé à leur abonnement, mais on sent renaître l'espoir.



Arlonais, j’ai 48 ans, je suis supporter du RSCA depuis plus de 38 ans. Mes filles Laly (14 ans) et Olivia (12 ans) sont aussi fan du Sporting.

L’année dernière, on était encore abonné tous les 3 au RSCA (440km aller-retour pour aller voir un match).
On n’a pas repris notre abonnement cette année car j’étais tellement déçu pour mes filles (elles aussi), et pour moi aussi évidemment, quand je voyais le contraste avant et après les matchs. On partait plein d’enthousiasme en chantant à la gloire du Sporting et on revenait tellement déçu du pauvre spectacle proposé et du manque d’envie.

Mais avec le retour de Vince, j’ai envie d’y croire.
J’ai vu Vince avec Romelu en 2013 après le match qualificatif Belgique – Croatie (1-1, but de Gillet) pour la Coupe du monde 2014. Je leur ai dit, alors que j’avais des habits RSCA : “Vous revenez quand à la maison?”. Ils m’ont répondu : “Pas tout de suite, mais on reviendra”.
Parole tenue pour Vince.
J’ai envie d’y croire parce que Vince y croit aussi, parce qu’il est intelligent, parce qu’il connait le football et parce qu’il n’est pas revenu au Sporting pour faire de la figuration mais pour redresser son Sporting, notre Sporting.
Mais je crois qu’il pensait que ce serait plus facile, surtout avec les jeunes.
J’ai envie d’y croire parce que Marc Croucke est un winner et il veut réussir à Anderlecht. Pour moi, je pense réellement qu’il est venu pour gagner facilement le championnat et pour gagner la Ligue des Champions (il avait posé avec la Coupe avant la finale l’année dernière) mais il pensait qu’en reprenant Anderlecht ça allait être simple.

Et non, le football n’est pas simple. C’est ce qui fait son charme mais c’est aussi ce qui nous attriste tous pour le moment.
Je pense néanmoins que notre noyau actuel n’a pas assez de qualité.
Il y a une chose qui m’intrigue, c’est le manque de rythme dans les matchs, le manque de percussion et la qualité du jeu, surtout après 20 minutes. Ca c’est inquiétant. Le manque d’envie de Nasri aussi.
Pour le moment, Bruges, et le Standard, sont beaucoup plus forts que nous. Mais en Belgique il y a les play-offs. Il faut limiter la casse, mais je pense que cette année ne donnera rien pour nous. On risque de ne pas se qualifier pour les play-offs.

Quand je lis les commentaires de tous nos supporters, il y a un grand paramètre à prendre en considération : on ne sait pas ce qui se passe dans un vestiaire et en coulisse.
J’ai été joueur à un bon niveau, puis entraineur, et ce paramètre est à prendre en considération.
C’est ce qui explique certains choix surprenants, ou pas (Trebel, Kums, Santini, Salmackers, Didillon, etc.).

Patience patience, la reconstruction n’est pas si simple et je ne pense pas qu’on (Croucke) nous prend pour des cons.
Une fois que la machine va se mettre en route, ça risque de faire mal. Mais quand va-t-elle se mettre en route ?
Quand le duo Docks-Vercauteren a repris le Sporting, la mayonnaise n’a pas pris tout de suite.

Come on Sporting. Come on you Mauve.
 
 

Source: © Source interne



anderlecht-online forum