Anderlecht est toujours Bruxellois

MERCREDI, 31 OCTOBRE 2018, 09:42 - demoniaccrow
Logo Anderlecht-Online

INTERVIEWS - OPINIONS Anderlecht ne se définit pas comme un club flamand ou francophone mais bien comme un club bruxellois. Marc Coucke veut conserver cet aspect bruxellois et il travaille pour que cette identité demeure.
 

Cependant certains médias comme Sport Foot Magazine reproche à Anderlecht une certaine Flamandisation du Sporting. Ils en veulent pour preuve que la direction mauve est peuplée de flamands !
 
Jean-François Lenvain qui a quitté le RSCA pour poursuivre ses projets individuels réfute cette accusation sans fondement. Le média tient son bouc émissaire pour étayer sa thèse en la personne de Jo Van Biesbroeck qui serait à l’origine de cette flamandisation.
 
Jean-François Lenvain lui souligne que l’académie mauve est toujours bel et bien bruxelloise et va même plus loin signalant qu’il y a plus de Francophones à Neerpede que de Flamands. Le média annonce aussi la fin du club familial qu’était Anderlecht, les mauves sont devenus un club de business selon eux mais à mon humble avis ce média oublie que c’est tout le foot qui a changé et qui est devenu un business !
 
En conclusion je dirais qu’il est quand même aberrant qu’un média belge en vienne à parler de communautaire autour d’un club de football ! On est dans le n’importe quoi voire le ridicule de la part d’un média qui a souvent pris pour cible Anderlecht. Surtout que leur thèse est démontée par une personne qui a travaillé au club. Je suis wallon et je n’ai jamais ressenti qu’il y avait une préférence communautaire chez les mauves et j’irais même plus loin en disant que Marc Coucke s’exprime dans les deux langues ce qui est une marque de respect et montre qu’il veut garder l’identité bruxelloise du club  mais cela n’est souligné nulle part par le média.
 

Source: Sport Foot Magazine (Alain Eliasy)



anderlecht-online forum